ONG

Un généreux donateur soulage l’Appel de Genève

En proie à un déficit d’un peu moins de 800 000 francs, l’ONG genevoise créée en 2001 peut compter sur un mécène pour accroître ses fonds propres. Elle devrait pouvoir éponger le déficit sur trois ans

En pleine crise voici quelques semaines, l’Appel de Genève peut respirer. En tout cas pour l’instant. Comme l’a appris Le Temps, un mécène genevois qui souhaite rester anonyme est venu à la rescousse de l’organisation non gouvernementale en lui octroyant un «don généreux». Le président du conseil de fondation, Bertrand Reich, confirme l’information. Mais il précise que ce nouvel apport d’argent ne viendra pas éponger le déficit budgétaire de l’exercice 2018, qui se chiffre, selon nos informations, à un peu moins de 800 000 francs.

Amortissement sur trois ans

«La perte est légèrement inférieure à ce qui a été publié. Nous allons l’amortir sur trois ans. Je ne peux pas donner de chiffre aujourd’hui. Les comptes sont encore en train d’être révisés», relève le président du conseil de fondation. La demande pour renforcer l’assise financière de l’ONG a déjà été discutée courant 2018 et a obtenu une réponse positive cette année.