Des combattants de la secte islamiste Boko Haram auraient enlevé 25 jeunes filles, indiquent des témoins jeudi. Le kidnapping aurait eu lieu dans une localité reculée du nord-est du Nigeria.

L’un des habitants, qui a assisté à l’opération et a vu trois de ses filles être enlevées, et une habitante, dont deux filles ont été capturées, ont raconté que les ravisseurs sont arrivés de nuit et ont contraint toutes les femmes à les suivre avant de relâcher les plus âgées.

Négociations difficiles

Ce nouveau rapt des islamistes nigérians intervient alors que sont menées des négociations afin d’obtenir la libération de quelque 200 lycéennes enlevées par la secte en avril.

Les pourparlers se déroulent au Tchad mais des doutes sont apparus sur la personnalité du négociateur de Boko Haram qui, selon un spécialiste, ne ferait pas partie du Conseil de la Choura de l’organisation et ne serait pas habilité à parler en son nom.