Depuis deux mois et demi, un personnage important des réseaux d’information du Kremlin croupit dans une cellule de Sion, attendant une possible extradition vers les Etats-Unis. L’homme d’affaires Vladislav Klyushin a été arrêté le 21 mars en Valais, mais l’information n’a été (discrètement) rendue publique que le 3 juin par un arrêt du Tribunal fédéral, puis déniché mardi par Gotham City, un site spécialisé dans les sources judiciaires.

Du fait de sa proximité avec Alexeï Gromov, l’éminence grise des médias russes, l’arrestation de Vladislav Klyushin a sans nul doute déclenché d’intenses pressions diplomatiques russes sur Berne, afin de le tirer des griffes de la justice américaine. Et ce, alors que la première rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine doit justement se dérouler à Genève le 16 juin.