Un dégagement de vapeur s’est produit mercredi après-midi à la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), blessant deux personnes, a déclaré une porte-parole de l’opérateur EDF, rapporte lemonde.fr. «L’incident a été provoqué par une erreur lors d’une opération de maintenance dans le réacteur n° 1. Il a entraîné un dégagement de vapeur, et non un incendie, qui n’a pas nécessité l’arrêt de la production. Deux ouvriers de maintenance ont eu les mains brûlées. Il n’y a pas eu de fuite radioactive», selon EDF, interrogée par Le Monde.

Les pompiers du Haut-Rhin «sont en cours d’intervention, avec une cinquantaine d’hommes sur place, a précisé un officier. D’après les premières informations, il y a des victimes, mais nous n’en savons pas plus pour l’instant.»

La centrale de Fessenheim, la plus ancienne du parc électronucléaire français, doit être fermée d’ici à 2017 selon une promesse faite aux écologistes par François Hollande lors de la campagne présidentielle. Installée au bord du Rhin, elle comprend deux réacteurs de 900 mégawatts qui ont été mis en service en 1977.

Cet incident intervient alors que trois associations antinucléaires étaient reçues au ministère de l’écologie ce mercredi pour discuter de l’avenir de Fessenheim.