«Younes Ghassan Tayeh, âgé de 21 ans, a été tué d’une balle dans le cœur tirée par un soldat de l’occupation [le nom donné par des Palestiniens à Israël] dans le camp d’al-Fara», situé entre les villes de Tubas et Jénine en Cisjordanie, indique ce mercredi 7 septembre le ministère palestinien de la Santé, dans un communiqué. L’armée israélienne n’a pas commenté dans l’immédiat.

Depuis une série d’attentats anti-israélien commis en mars dernier dans laquelle 19 personnes ont été tuées, l’armée a multiplié ses opérations dans le nord de la Cisjordanie – territoire occupé depuis 1967 par l’Etat hébreu – notamment dans les régions de Naplouse et Jénine où sont actifs des groupes armés palestiniens.

Lire aussi: Israël va rendre la Cisjordanie très difficile d’accès aussi pour les étrangers

Ces opérations, destinées à arrêter des suspects selon l’armée israélienne, sont fréquemment émaillées de heurts avec les habitants. Elles ont néanmoins permis d’arrêter environ 1500 personnes recherchées et de déjouer des centaines d’attaques, affirmait lundi 5 septembre le chef de l’armée israélienne, Aviv Kohavi.

Le lendemain, un Palestinien a été tué et seize autres ont été blessés lors d’un raid israélien à Jénine, pour détruire le logement de l’auteur d’une attaque meurtrière perpétrée au printemps dernier à Tel-Aviv.

Lire également: Pour la première fois, Israël admet une «forte possibilité» d’avoir tué la journaliste Shireen Abu Akleh