Ajoutant à la tension de cette journée électorale, un policier a été tué dans un bureau de vote de la région de Tcherkassy (centre), un meurtre qui n'a «pas de liens politiques», selon la police. Le capitaine Petro Potekhine a succombé à un traumatisme crânien après avoir été frappé par ses agresseurs qui voulaient s'emparer de son pistolet. Rien n'a été volé ou dérangé, selon la même source qui ajoute que le corps sans vie du policier a été retrouvé par des membres de la Commission électorale locale. «Il ne faut pas lier ce triste incident aux événements politiques», a déclaré le général Pidoritch, chef de la police régionale de Tcherkassy.