chine

Un proche de Liu Xiaobo empêché de quitter le pays

Mo Shaoping, avocat proche du Nobel de la paix a déclaré ne pas avoir été autorisé mardi à quitter la Chine, à un moment où Pékin veut empêcher les amis de Liu Xiaobo d’assister à la remise de son prix à Oslo en décembre

«Cela vient de se produire. J’ai été stoppé à la douane, au contrôle de l’immigration. Je suis en train de rentrer de l’aéroport», a-t-il dit par téléphone à l’AFP. «Ils ont expliqué que c’était parce qu’il se pourrait que je porte préjudice à l’intérêt national», a-t-il ajouté, indiquant qu’il voulait simplement se rendre à Londres pour assister à une conférence internationale d’avocats.

Mo Shaoping a dit être convaincu que les autorités chinoises l’empêchaient de quitter la Chine par crainte qu’il se rende à Oslo, où il n’avait pas prévu d’aller. Liu Xia, l’épouse de Liu Xiaobo, elle-même assignée à résidence depuis l’attribution du Nobel, a récemment appelé dans une lettre ouverte une centaine d’amis de Liu Xiaobo à se rendre à Oslo pour y recevoir son prix en son nom.

Les militants des droits de l’Homme en Chine subissent selon plusieurs ONG une répression accrue depuis l’attribution du prix Nobel de la paix à Liu Xiaobo. Cet intellectuel, détenu dans le nord-est de la Chine, est devenu le 8 octobre le premier citoyen chinois à se voir décerner le Nobel de la paix, une récompense qui équivaut à «encourager le crime», pour le régime communiste chinois.

Agé de 54 ans, il purge une peine de 11 ans de prison après avoir été l’un des auteurs de la «Charte 08», un texte qui réclamait une Chine démocratique. Pékin a commencé à exercer des pressions plus ou moins ouvertes pour dissuader diplomates et militants des droits de l’Homme de se rendre le 10 décembre à la cérémonie de remise du Nobel de la paix.

Le vice-ministre des Affaires étrangères chinois Cui Tiankai a ainsi menacé vendredi de «conséquences» les pays qui apporteraient leur soutien au dissident. Selon des sources diplomatiques, l’ambassade de Chine à Oslo a envoyé une lettre aux représentations d’autres pays pour leur demander plus ou moins implicitement de ne pas prendre part à la cérémonie Nobel dans la capitale norvégienne.

La récompense sera remise à l’Hôtel de ville d’Oslo lors d’une cérémonie à laquelle tous les ambassadeurs présents en Norvège sont traditionnellement invités. Le comité Nobel est indépendant de l’Etat norvégien. Les pays de l’Union européenne ont engagé une concertation sur la question de leur participation.

Publicité