Un puissant séisme de magnitude 7,2 est survenu dimanche au large de la côte est de Taïwan, selon l’Institut américain d’études géologiques (USGS) conduisant le Japon à diffuser une alerte tsunami.

L’épicentre du tremblement de terre, qui s’est produit peu après 14h44 locales (8h44 suisse), a été localisé à environ 50 km au nord de la ville de Taitung, à une profondeur de 10 km, a précisé l’USGS.

Plus fort que samedi

La puissance du séisme a été évalué de 7,2 par l'USGS qui l'a ensuite rétrogradée à 6,9.

Au moins un bâtiment s'est effondré dans la ville de Yuli, selon l'agence de presse taïwanaise Central News Agency. Une vidéo publiée par l'agence montre des habitants paniqués courant vers le bâtiment qui s'est effondré sur lui-même dans un épais nuage de poussière. Des secousses ont également été ressenties dans la capitale Taipei.

La veille, un tremblement de terre de magnitude 6,6 avait frappé la même région et plusieurs secousses ont suivi. Celle de dimanche est cependant de loin la plus forte.

Risque de tsunami alentour

L'agence météorologique japonaise a émis une alerte tsunami pour les îles situées non loin de Taïwan. Des vagues pouvant atteindre un mètre de haut sont attendues dans la matinée (heure suisse), a-t-elle précisé.

Le Centre chinois des réseaux sismiques a indiqué que des secousses ont été ressenties dans les régions côtières, notamment à Fujian, Guangdong, Jiangsu et Shanghai.

Les effets de la «ceinture de feu»

Taïwan et ses environs sont régulièrement frappés par des séismes du fait de leur localisation près de la jonction entre deux plaques tectoniques. L'île se trouve dans une région d'intense activité sismique du fait de sa position sur la «ceinture de feu» du Pacifique.

Le tremblement de terre le plus meurtrier jamais enregistré à Taïwan, d'une magnitude de 7,6, s'était produit en septembre 1999 et avait fait plus de 2400 victimes.