Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
«La Macronie a un projet.»
© Charles Platiau/Pool/EPA

Commentaire

Un quinquennat sans mode d'emploi

Emmanuel Macron peut-il transformer la France malgré les Français? Son second discours devant le Congrès a réitéré sa volonté de s’y atteler. Mais il n’a pas apporté la réponse

L’exercice est ambigu. En choisissant de rendre chaque année des comptes au parlement – alors qu’il n’est responsable que devant le peuple qui l’a élu – Emmanuel Macron se retrouve obligé de faire deux discours en un. Le premier à l’intention des Français, pour expliquer ses objectifs et dresser son bilan. Le second à l’intention des députés et sénateurs, pour les convaincre que l’exécutif ne gouverne pas seul, et pour remercier sa majorité qui, jusque-là, a voté sans ciller ses réformes.

Lire aussi: A Versailles, Macron délaisse un peu «Jupiter»

Une autre ambiguïté s’est rajoutée mardi, lors de ce second discours dans l’hémicycle de Versailles: celle de la volonté collective. Les Français sont-ils, en 2018, davantage compatibles avec la mondialisation, avec une certaine dose de libéralisme, avec une éducation nationale à la fois plus ouverte aux filières professionnelles et plus concurrentielle? Le pays réel, en somme, correspond-il au pays rêvé du locataire de l’Elysée? Et que dire de l’Europe, où les oppositions à la «souveraineté communautaire» défendue par Emmanuel Macron sont de plus en plus fortes, portées par les vents populistes?

Attaqué pour sa pratique verticale du pouvoir, accusé de faire le jeu des «riches» et de pencher politiquement de plus en plus à droite, le président Français a, point par point, répété une nouvelle fois que son projet pour la France est cohérent, moderne, juste et selon lui compatible avec les défis économiques, sociaux et géopolitiques du XXIe siècle. Soit. Mais il a, ce faisant, omis un aspect essentiel: la transformation du pays passe par celle de ses compatriotes. Ce qui suppose aussi de les écouter, de les comprendre, et de ne pas antagoniser des liens avec leurs corps intermédiaires.

La Macronie a un projet. Il lui manque encore, à la fin de l’an 1 du quinquennat, un mode d’emploi convaincant.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a