Face à la guerre en Ukraine, qui a poussé à l’exil plus de 3 millions de personnes et tué de nombreux civils, les Occidentaux ont les yeux rivés sur les prochaines décisions de Vladimir Poutine. Mais ils observent aussi de très près l’attitude de la Chine. Des rumeurs laissaient entendre que Pékin allait soutenir la Russie militairement dans sa guerre fratricide contre l’Ukraine. Un scénario très inquiétant. Des rumeurs que l’ambassadeur de Chine aux Etats-Unis, Qin Gang, dément avec véhémence dans une tribune publiée mercredi dans le Washington Post.