La place Trilussa, sur les rives du Tibre dans le quartier Trastevere de la capitale où se retrouvent les jeunes romains, est enlacée ce samedi soir par un cordon de sécurité. Pour le reste de la soirée, il est interdit de s’asseoir, un verre à la main, sur les escaliers au pied de la fontaine monumentale. Les forces de l’ordre peuvent décider de boucler une place ou une rue lorsqu’ils observent un risque de rassemblement trop élevé. Les Italiens sont désormais habitués à ces mesures restrictives. A l’approche des fêtes de fin d’année, ils ne sont ainsi pas étonnés de voir le dispositif anti-coronavirus être encore durci.