«Environ 117 personnes ont perdu la vie dans la ville de Mexico, 39 à Puebla, 55 à Morelos, 12 dans l'Etat de Mexico et une à Guerrero», a déclaré à la chaîne Televisa le secrétaire d'Etat à l'Intérieur, Miguel Angel Osorio. Ce tremblement de terre est survenu quelques heures après des exercices antisismiques qui s'étaient déroulés dans l'ensemble du pays, comme chaque année, le jour même de l'anniversaire d'un séisme qui fit des milliers de morts à Mexico en 1985, il y a 32 ans.

Le séisme s'est produit à 13h14 locales (20h14 en Suisse). Son épicentre se situe à la frontière des Etats de Puebla et de Morelos (centre), à 51 km de profondeur, selon le centre géologique américain USGS.
A Mexico, mégapole de 20 millions d'habitants, le sol a tremblé au milieu des cris, des pleurs et des crises de nerfs. Cette nouvelle secousse intervient quelques jours à peine après un tremblement de terre de 8,2 dans le sud du pays qui avait fait une centaine de morts début septembre.


Dizaines d'édifices effondrés

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux témoignaient de la violence des secousses, d'effondrements d'immeubles et même d'une forte explosion dans un bâtiment. Des images saisissantes publiées par des touristes naviguant à Xochimilco, zone lacustre du sud de Mexico, montraient de fortes vagues se former et secouer les embarcations sur les canaux d'ordinaire calmes.

Près de 4,6 millions de personnes ont perdu l'accès à l'électricité. Au moins 44 bâtiments ont été détruits ou gravement endommagés, a annoncé le maire de Mexico, Miguel Angel Mancera. Il a également déploré des fuites de gaz et des départs d'incendie.

Le secrétaire à l'Intérieur, Miguel Angel Osorio Chong, a déclaré à la télévision locale que de nombreuses personnes étaient susceptibles de se trouver sous les décombres. Des centaines de secouristes tentaient d'extraire des survivants, équipés de pioches et de pelles ou à mains nues.
Au moins deux survivants ont été pour le moment extraits des ruines dans la capitale.

Eruption volcanique

A 70 km au sud-est de Mexico, le volcan Popocatepetl est entré en éruption au moment de la secousse. Dans le village d'Atzitzihuacan, sur les versants du volcan, quinze personnes ont été tuées dans l'effondrement d'une église, pendant la messe, a annoncé le gouverneur de l'Etat de Puebla, José Antonio Gali.
L'aéroport de la capitale a momentanément cessé ses opérations et les cotations ont été suspendues à la bourse de Mexico.

Le président mexicain Enrique Peña Nieto a écourté un déplacement en province pour rentrer à Mexico en avion. «J'ai ordonné l'évacuation des hôpitaux endommagés et le transfert des patients», a-t-il écrit sur Twitter.

Soutien de Trump

«Que Dieu bénisse les gens de Mexico. Nous sommes avec vous et nous serons là pour vous», a tweeté le président américain Donald Trump, dont les relations avec le Mexique sont exécrables.

Lire également: Le Mexique dans l'angoisse d'une réplique