Yémen

Une attaque à la voiture piégée cause au moins 6 morts au Yémen

Au lendemain des trois attentats qui ont frappé l'Arabie saoudite, son voisin, le Yémen a été la cible d'une double attaque à la voiture piégée, qui a fait au moins six morts

Une base militaire jouxtant l'aéroport international d'Aden, dans le sud du Yémen, a été la cible mercredi d'un double attentat à la voiture piégée, faisant au moins six morts, a indiqué une source militaire qui accuse des djihadistes.

Les assaillants ont fait exploser une voiture piégée à l'entrée de la base, ouvrant la voie à un second véhicule qui a foncé à l'intérieur de la base où il a explosé, a ajouté à l'AFP la même source, faisant état d'au moins 6 morts parmi les militaires.

Lire aussi: Au Yemen, une sale guerre

Un premier bilan faisait état de 4 militaires tués. «Les assaillants sont des djihadistes», a ajouté la même source.

Des accrochages ont ensuite éclaté entre l'armée et les assaillants dans la base, bouclée par les forces gouvernementales qui y ont acheminé des renforts, selon des témoins. L'attaque contre la base, située dans le quartier de Khor Maksar, a été lancée tôt mercredi, jour de l'Aïd el-Fitr, la fête qui marque la fin du ramadan, le mois de jeûne musulman.

Aden est sous le contrôle des forces gouvernementales, qui peinent à la sécuriser plus d'un an après sa reprise aux rebelles chiites Houthis. 

Publicité