Les équipes du réseau social ont «découvert un problème de sécurité affectant près de 50 millions de comptes. Nous prenons cela extrêmement au sérieux», a écrit le groupe dans un communiqué, ajoutant «prendre des actions immédiates». «La faille a été réparée hier (jeudi) soir», a indiqué vendredi le patron de Facebook Mark Zuckerberg pendant une conférence téléphonique.

Confiance des utilisateurs mise à mal

C’est un nouveau déboire pour le premier réseau social du monde et ses plus de 2 milliards d’usagers à travers le monde. Son action reculait en Bourse, abandonnant un peu plus de 3%.

La confiance des utilisateurs a été passablement ébranlée depuis plusieurs mois par plusieurs scandales dont la révélation du partage de données personnelles à des fins politiques à l’insu des usagers ou encore la diffusion de messages destinés à influer secrètement sur les élections dans plusieurs pays, y compris en France ou aux Etats-Unis.