Cent un mille manifestants à travers la France selon les «gilets jaunes», 45 000 selon le Ministère de l’intérieur. Le 14e samedi de protestation a surtout été lesté, ce week-end, d’une interrogation: le mouvement peut-il continuer de mobiliser alors que le «grand débat national» se poursuit (plus de 900 000 contributions sur le site dédié, près de 2000 débats publics) et que le mouvement paraît de plus en plus dominé par ses éléments les plus radicaux?

Cette question divise les Français. 52% d’entre eux, selon une enquête de l’institut IFOP pour le Journal du dimanche, souhaitent que les actions des «gilets jaunes» et les blocages s’interrompent, tandis que 44% des personnes favorables au mouvement en début d’année défendent aujourd’hui l’idée d’une «pause», d’après un sondage Opinion Way pour la chaîne LCI.