ÉTATS-UNIS

Une policière inculpée de l’homicide involontaire d’un Noir à Tulsa

Betty Shelby est accusée d’avoir ouvert le feu la semaine dernière sur Terence Crutcher, qui était tenu en joue par les policiers après avoir marché jusqu’à son véhicule les mains en l’air

Une policière américaine qui a abattu un Noir non armé dans l’Oklahoma a été inculpée jeudi 22 septembre d’homicide involontaire, dans un contexte de débat national sur les abus des forces de l’ordre à l’encontre des Afro-Américains.

Les poursuites visant Betty Shelby ont été annoncées alors que, à l’autre bout des Etats-Unis, la ville de Charlotte est en proie à un violent mouvement de protestations déclenché par la mort d’un Noir, également tué par balle par un policier.

Lire aussi: Charlotte en proie à une nouvelle série d’émeutes raciales

La policière «est visée par un mandat d’arrêt», a précisé dans une conférence de presse le procureur Steve Kunzweiler.

Scène filmée

Elle est accusée d’avoir ouvert le feu sur un homme, Terence Crutcher, qui était tenu en joue par les policiers après avoir marché jusqu’à son véhicule les mains en l’air.

La scène, qui s’est déroulée vendredi sur une route de l’Oklahoma (sud) a été filmée sous deux angles différents par des caméras embarquées dans un hélicoptère et une voiture de la police.

Selon les documents enregistrés au tribunal de Tulsa et consultés par l’AFP, Betty Shelby s’est crue menacée par Terence Crutcher, même si aucune arme n’a été retrouvée sur lui, ni dans sa voiture.

De multiples bavures ces dernières années

Le décès de Terence Crutcher est venu s’ajouter à plusieurs affaires similaires de brutalités policières à l’encontre de Noirs non armés ces deux dernières années.

A Charlotte, dans l’Etat de la Caroline du Nord, les autorités ont appelé jeudi en renfort les militaires de la Garde nationale pour contenir des manifestants qui dénoncent depuis mardi soir l’homicide d’un Noir par un policier.

Publicité