Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Sergueï Lavrov et John Kerry à New York, le 22 septembre 2016. 
© Jason DeCrow

Syrie

Une rencontre sur la Syrie va réunir John Kerry et Sergueï Lavrov à Lausanne

Les chefs de la diplomatie russe et américaine vont se rencontrer samedi à Lausanne. Objectif: étudier les mesures possibles pour mettre fin au conflit syrien

Une rencontre internationale sur la Syrie réunissant les chefs de la diplomatie russe et américaine Sergueï Lavrov et John Kerry ainsi que plusieurs ministres des Affaires étrangères de pays de la région se tiendra samedi à Lausanne (Suisse), a annoncé mercredi la diplomatie russe.

«Le 15 octobre à Lausanne, une rencontre des chefs de la diplomatie américaine et russe et de plusieurs Etats clés de la région aura lieu pour étudier la possibilité de mesures permettant de régler le conflit syrien», a déclaré le Ministère russe des affaires étrangères dans un communiqué.

Dans une interview devant être diffusée mercredi à 18h00 GMT par la chaîne américaine CNN et dont quelques extraits ont déjà été publiés, Sergueï Lavrov a précisé que ces discussions devraient inclure la Turquie, l’Arabie saoudite et peut-être le Qatar.

Une réunion «en petit comité»

«Nous aimerions avoir une rencontre en petit comité, comme une réunion d’affaire plutôt qu’un autre débat du genre Assemblée générale», a expliqué le ministre russe des Affaires étrangères. Un responsable du Département d’Etat américain a confirmé cette rencontre, évoquant une «réunion avec les puissances régionales clés ainsi que la Russie».

Ce sera la première fois que John Kerry et Sergueï Lavrov se rencontrent depuis que les tensions entre Washington et Moscou se sont exacerbées, dans la foulée de l’échec d’une trêve qu’ils avaient initiée en septembre et qui n’a duré qu’une semaine.

Appuyé par l’aviation russe, le régime de Damas a depuis lancé une offensive de grande envergure pour reprendre les quartiers rebelles d’Alep, ville divisée depuis 2012 entre pro-régime à l’ouest et insurgés à l’est et devenue un front crucial du conflit qui a fait plus de 300 000 morts en cinq ans.

Ces bombardements d’une extrême violence, qui ont tué des centaines de personnes et détruit des infrastructures civiles, ont été condamnés par les Occidentaux et ont provoqué un regain de tension entre Moscou et les Occidentaux.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo monde

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

Cela faisait 5 ans que le pays adepte des grandes démonstrations de force n'avait plus organisé ses «jeux de masse», où gymnastes et militaires se succèdent pour créer des tableaux vivants devant plus de 150 000 spectacteurs. Pourquoi ce retour?

La Corée du Nord organise le plus grand show du monde. Mais pourquoi?

n/a