International

Dans les urnes européennes, quatre enjeux pour l’avenir de l’Union

Alors que la participation aux élections européennes apparaît, à la mi-journée, en nette hausse par rapport à celles de 2014, les conséquences de ce scrutin s’annoncent décisives pour l’avenir de l’UE. Rappel des principaux enjeux

Certains pays ont déjà voté. C’est le cas du Royaume-Uni et des Pays-Bas (jeudi), de l’Irlande et de la République tchèque (vendredi), de la Slovaquie, de la Lettonie et de Malte samedi. Restent, ce dimanche, les 21 autres pays de l’Union. Point commun: la participation semble être en nette hausse par rapport au scrutin de 2014, qui avait vu 43,09% seulement des électeurs (427 millions cette année) se rendre aux urnes. A 17 heures en France, où l’on élit 74 eurodéputés (cinq élus s’ajouteront lorsque le Brexit britannique sera effectif), la participation s’élevait à 43,29 % contre 35,07 % en 2014.

Lire aussi: Les Européens aux urnes dans 21 pays