La France de droite existe encore, entre Emmanuel Macron et le Rassemblement national de Marine Le Pen. A l'issue du premier tour des élections régionales et départementales, les listes présentées par le parti «Les Républicains», souvent conduites par des présidents de région sortants, réalisent des scores bien plus élevés que ceux prévus par les sondages. L'abstention massive de 66,1% (69% dans la région Ile de France), qui a vu un électeur français sur trois seulement se déplacer pour voter - un record - empêche évidemment de tirer trop de leçons pour le scrutin présidentiel d'avril-mai 2022.