Mascherine esaurite. «Masques en rupture de stock.» L’affichette jaune est placardée sur la porte d’entrée de la pharmacie, dans la vitrine et au comptoir. C’est à ce type de détail que l’on réalise, ma famille et moi, que cette semaine de vacances dans le nord de l’Italie n’est pas tout à fait comme les autres.

Montegrotto, en Vénétie. A 18 kilomètres – selon Google Maps – du petit village désormais claquemuré de Vo’ Euganeo, où, pour la première fois en Europe, un malade a succombé au Covid-19. Jusqu’ici, cette région du sud de Padoue était connue pour sa station thermale vantée comme la plus grande d’Europe, pas pour ses mises en quarantaine.