En manque de vaccins, l’Union européenne (UE) songe sérieusement à cibler les pays tiers «avares» en exportations de doses vers le bloc. Et la Commission d’Ursula von der Leyen fera, dès ce mercredi, une proposition très concrète en ce sens en durcissant le contrôle des exportations de vaccins depuis les usines de l’UE. Elle y fera entrer un principe très clair: la réciprocité.