Le compte à rebours a commencé. Dans moins d’un an, les Etats-Unis rééliront Donald Trump ou auront un nouveau président. Et comme dans toute course longue distance, les premiers claquages importants et abandons surviennent. Le Texan Beto O’Rourke, l’homme qui a eu droit à une couverture de Vanity Fair et à une séance photo avec Annie Leibovitz, vient d’annoncer qu’il renonçait à poursuivre sa course vers la Maison-Blanche. Il pourrait bientôt être suivi par d’autres candidats démocrates.

Lire aussi: Adam Schiff, le souffre-douleur de Donald Trump