pâques

En ce Vendredi saint, une famille syrienne portera la croix au Colisée

Un couple et ses trois enfants ont été choisis pour porter la croix dans le Chemin suivi ce vendredi soir à Rome. La ville est sous alerte maximale de sécurité

Une famille syrienne a été choisie pour porter la croix vendredi soir au Colisée, au cœur de Rome placé sous haute surveillance pour le traditionnel Chemin de croix présidé par le pape François, a annoncé le Vatican.

Après que le ministre de l'Intérieur Marco Minniti a réaffirmé cette semaine le niveau élevé de risque d'attentat en Italie, quelque 10 000 hommes ont été déployés pour assurer la sécurité dans l'ensemble de Rome, en particulier pendant les célébrations présidées par le pape pendant le week-end pascal.

Vigilance extrême pour le Chemin de croix

Une vigilance extrême est préconisée pour le Chemin de croix vendredi soir au Colisée, ainsi que pour la messe dimanche sur la place Saint-Pierre, deux événements pour lesquels des portiques de détection de métaux et des fouilles sont prévus. Les forces de l'ordre pourront également compter sur un important dispositif de vidéosurveillance.

Dans la tradition chrétienne, le parcours de la «via Crucis» fait revivre le calvaire de Jésus depuis sa condamnation à mort jusqu'à sa crucifixion, sa mort et sa mise au tombeau.

Aussi à des sœurs dominicaines

Un couple syrien et ses trois enfants porteront la croix au cours de l'une des 14 traditionnelles stations du parcours. La croix sera aussi confiée à des soeurs dominicaines irakiennes.

Les textes accompagnant les stations du parcours ont été écrits cette année par quinze jeunes, âgés de 16 à 27 ans. Une façon de rappeler que le pape a souhaité dédier cette année aux jeunes, dont les préoccupations doivent être au centre d'un synode (réunion d'évêques du monde entier) en octobre prochain.

Le pape présidait une célébration de prière du Vendredi saint dans la basilique Saint-Pierre en fin d'après-midi. Dans la soirée, il se rendra au Colisée pour le Chemin de croix.

Publicité