C’est la magie de la politique vénézuélienne: deux rivaux peuvent crier victoire pour un seul et même scrutin. Dimanche, les partisans du président Nicolas Maduro se sont réjouis de leur succès aux élections législatives. De son côté, le leader de l’opposition, Juan Guaido, s’est félicité de la très forte abstention lors du scrutin, témoin selon lui du succès de son boycott. Les premiers résultats, annoncés dans la nuit par le Conseil national électoral (CNE), donnent l’alliance autour du PSUV, le parti de Nicolas Maduro, largement en tête avec plus de 67% des voix. Il s’agit d’une victoire proclamée sur fond d’accusation de fraudes et surtout d’une grande abstention puisque le taux de participation annoncé par le CNE est de 31%.