Il tient sa revanche. Huit ans après s’être vu refuser le poste par Benyamin Netanyahou, voici Yaïr Lapid ministre des Affaires étrangères. Le fait que l’homme clé du gouvernement investi dimanche choisisse de diriger ce ministère en dit long sur l’importance qu’il donne à la diplomatie.