«Travaillons tous ensemble, sans arrière-pensées, pour construire. Tous ensemble pour faire du quinquennat de Jacques Chirac un succès. […] L'échec des uns n'a jamais permis le succès des autres. Et, le moment venu, nous soutiendrons à la présidentielle de 2007 celui qui saura le mieux nous rassembler. Et quel qu'il soit, il aura mon soutien loyal, total et entier. […] Nous soutiendrons le gouvernement parce qu'il nous écoutera. Et il nous écoutera parce que nous le soutiendrons. Voilà la règle entre nous. […] Voilà, j'avais hâte que l'histoire commence. Nous y sommes. J'ai envie de dire: enfin!»

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP

«Aujourd'hui notre organisation est en ordre de marche. Le président [de la République], le gouvernement, le Parlement et le parti, chacun est désormais à sa juste place. […] Le parti est aussi un lieu de devoirs. Votre regard sur mon action est l'honneur de ma mission. […] Comme le gouvernement, vous avez des devoirs. D'abord, le devoir de soutien. Je vous le demande: soutenir, ce n'est pas être spectateur, c'est être acteur engagé.»

Jean-Pierre Raffarin, premier ministre