L’Autorité palestinienne a rejeté à l’avance mercredi toute offre israélienne de gel temporaire ou incomplet de la colonisation qui serait proposée dans le but de reprendre les pourparlers de paix.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’apprête à annoncer mercredi un gel temporaire de la colonisation en Cisjordanie, selon son cabinet. Ce moratoire exclurait le secteur oriental de Jérusalem, à majorité arabe et annexée par Israël en juin 1967, une question très sensible pour les Palestiniens.

«Nous avons appris que M. Netanyahou s’apprêtait à annoncer aujourd’hui un gel partiel de la colonisation en Cisjordanie, mais pas à Jérusalem», a déclaré à l’AFP M. Erakat de Buenos Aires, où il est en visite officielle. Israël doit «cesser toute activité de colonisation, y compris à Jérusalem-est» afin de permettre la reprise des discussions de paix.

La colonisation israélienne des Territoires palestiniens occupés constitue le principal obstacle à la relance du processus de paix, suspendu depuis près d’un an.