Ils veulent faire trébucher Sarkozy

Bruno Le Maire (à gauche) et Hervé Mariton sauront, dans une semaine, si leurs efforts pour marquer leur différence auront payé dans la course à la présidence de l’UMP. Le premier, ancien ministre de l’Agriculture de Nicolas Sarkozy, a l’avantage des chiffres: selon un récent sondage, ce normalien germaniste de 45 ans devancerait même l’ancien président de la République si l’élection du 29 – par vote électronique – était ouverte aux non-adhérents du parti…

Le second, 56 ans, député de la Drôme, semble plutôt condamné à jouer les faire-valoir, malgré son quadrillage du terrain. Dimanche, Hervé Mariton a qualifié d’«incident grave» les sifflets qui ont accueilli Alain Juppé lors du meeting de Nicolas Sarkozy. Ce dernier, crédité de 63% des voix ces jours-ci contre plus de 70% il y a un mois, interpréterait à coup sûr comme une forme de désaveu un score élevé de ses rivaux.