Jusqu’au dernier moment, le suspense a été complet: à la fermeture des bureaux de vote, dimanche à 21h, les sondages de sortie des urnes donnaient au président sortant, Andrzej Duda, 0,8% d’avance sur son rival, l’actuel maire de Varsovie, Rafal Trzaskowski, du principal parti de l’opposition, la Plateforme civique. Un résultat qui, selon l’institut de sondage Ipsos, ne permettait pas encore de désigner le vainqueur.

Lire aussi notre éditorial: En Pologne, l’Europe reste bien vivante dans les urnes