Les klaxons et les pétards des sympathisants de Moqtada Sadr retentissaient dans tout le centre de Bagdad ce lundi soir, après une élection au taux d’abstention record.