L’éventuelle victoire de la Russie contre l’Ukraine passe-t-elle par une tentative de la vider de ses habitants? Les récents déplacements de population annoncés par Moscou dans les environs de Kherson, dans le sud de l’Ukraine, ont été dénoncés par les responsables ukrainiens comme des «déportations de masse». La Russie a prévu de déplacer ainsi quelque 60 000 personnes dans cette seule région. Moscou vise «à changer les rapports démographiques de la région», estime Gyunduz Mamedov, le procureur général adjoint à Kiev, en mettant en avant que cela contrevient aux règles établies par les Conventions de Genève. La population utilisée comme une arme supplémentaire?