Cette semaine, «Le Temps» explore cinq de ces lieux qui, en Suisse, ont abrité des pourparlers pour faire avancer l'Histoire (ou non).

Dans un courrier adressé le 18 septembre 1985 au Département fédéral des affaires étrangères à Berne, William Henkel, conseiller de Ronald Reagan, ne tarit pas d’éloges: «La Villa Fleur d’Eau représente le cadre idéal» pour que le président américain tienne «ses réunions les plus importantes avec le secrétaire général [du Parti communiste] d’Union soviétique [Mikhaïl] Gorbatchev.»

Cette maison de maître, sise à proximité de Port-Choiseul à Versoix (GE), ouvre sur un vaste parc de 12 000 m² exhibant de majestueux cèdres du Liban et une belle fontaine. Construite au XIXe siècle pour le peintre Auguste Brun, dont les œuvres furent exposées à Versailles sous Marie-Antoinette, elle fut la résidence d’été de l’homme d’affaires et écrivain parisien Théodore Vernes d’Arlandes.