Sécurité

Violences au G20: la police de Hambourg a interpellé neuf Suisses

Des Suisses se trouvaient parmi les personnes arrêtées suite aux violentes émeutes en marge du sommet du G20, a indiqué lundi la police de Hambourg

Lors des violences qui ont éclaté lors du sommet du G20 à Hambourg, la police a interpellé neuf citoyens suisses. En tout, cinq personnes ont été arrêtées et quatre autres mises en garde à vue.

Lire également: Après le G20, Hambourg a la gueule de bois

La police de Hambourg a confirmé officiellement pour la première fois que des ressortissants suisses figuraient parmi les personnes arrêtées.

Quelque 186 personnes arrêtées

La police ne pouvait pas dire ce qui est reproché aux cinq personnes. Elle n’a pas non plus précisé si des Suisses se trouvaient encore en détention provisoire. Pour l’instant, 186 personnes ont été arrêtées et 225 placées en garde à vue. Selon la police, il y a eu 37 mandats d’arrêt contre des casseurs.

Ces derniers jours, de violents affrontements et émeutes ont éclaté en marge du G20. Des casseurs ont incendié des voitures, endommagé et pillé des magasins et jeté des pétards des pierres et des bouteilles sur des policiers. Les forces de l’ordre ont eu plusieurs fois recours à des canons à eau. Près de 500 officiers de police ont été blessés.

Publicité