Le premier réseau social de Russie, Vkontakte, est désormais détenu par Gazprom, une société étroitement liée au Kremlin. Ce dernier possède la majorité de ses actions. Via ses filiales, l’entreprise gazière a, a son tour, acquis plus de 50% des droits de vote au sein de Vkontakte. Cette plateforme présentée comme le «Facebook russe» est utilisée par plus de 100 millions d’utilisateurs. Les récentes transactions ont fait d’elle «de facto […] une entreprise d’Etat», résume Le Monde.