Le 24 août devrait être une fête pour l’Ukraine lors du 30e anniversaire de sa déclaration d’indépendance. Mais Volodymyr Zelensky aura peut-être l’esprit ailleurs. A 43 ans, le seul chef d’Etat d’une ex-république soviétique qui n’était encore qu’un enfant en 1991 entame une séquence diplomatique qui pourrait déterminer l’avenir énergétique, sécuritaire et, in fine, l’indépendance de son pays pour les trente années à venir.