france

Le vote définitif sur le mariage homosexuel aura lieu le 23 avril

La conférence des présidents de l’Assemblée nationale a décidé de hâter l’adoption définitive de la loi, peut-être en raison des violences qui augmentent dans le camp des «anti». Ce lundi, 67 manifestants interpellés cette nuit sont toujours en garde à vue à Paris

Le vote solennel sur le mariage homosexuel en France aura lieu le 23 avril après un dernier débat à l’Assemblée nationale limité à vingt-cinq heures, a-t-on appris lundi de sources parlementaires.

La conférence des présidents, organe exécutif de l’Assemblée, a décidé lundi de recourir à la procédure dite du «temps programmé», qui permet de déterminer par avance le temps total de débat, alors qu’en première lecture, députés comme sénateurs de l’opposition de droite avaient multiplié les amendements et motions de procédure.

Le chef de file des députés de l’UMP, premier parti d’opposition, Christian Jacob, a dénoncé «une humiliation totale du parlement».

Dès vendredi, quelques heures à peine après l’adoption du texte par le Sénat, des milliers de manifestants étaient redescendus dans la rue pour dénoncer avec virulence un «déni de démocratie», alors qu’à l’origine, le projet de loi ne devait repasser que fin mai devant les députés.

Dans la nuit de dimanche à lundi, 67 opposants au mariage homosexuel ont été interpellés devant l’Assemblée nationale à Paris, où ils s’apprêtaient à installer une dizaine de tentes. Lundi matin, ils étaient toujours en garde à vue.

Révolution sociétale dans un pays ancré dans sa tradition catholique, le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe divise l’opinion française depuis six mois.

Publicité