Autour du week-end de Pâques, les pavillons sportifs d’Alicante, de Murcie et de Palma de Majorque ont été pleins comme des œufs à l’occasion des meetings électoraux de Vox: devant des nuées de drapeaux sang et or (celui de l’Espagne) et verts (celui du parti), les dirigeants de cette formation de droite radicale ont pu vérifier qu’une partie du pays croit en eux avec ferveur.