Après avoir brillé par des enquêtes inédites sur Facebook, le Wall Street Journal (WSJ) se retrouve depuis quelques jours dans la tourmente. La publication d’une lettre de Donald Trump dans sa rubrique opinion fait grincer des dents. A l’aide d’une liste à puce, l’ex-président américain y tient des propos sans concession: en 600 mots, il répète comment l’élection en Pennsylvanie lui a été volée.