Selon le quotidien Le Monde, les Etats-Unis sont soupçonnés d'avoir mis sur écoute l'ensemble de l'appareil d'Etat grec. Durant les Jeux olympiques d'Athènes en 2004, les dirigeants grecs ont été espionnés. Les soupçons pèsent aujourd'hui sur le gouvernement américain, qui aurait surveillé l'état de préparation de la Grèce, face aux menaces terroristes notamment. Malgré les efforts considérables entrepris par les Grecs pour la sécurité des Jeux, le premier ministre Costas Caramanlis a été visé en personne. Plusieurs ministres et hauts responsables de l'armée ainsi que le maire d'Athènes et des responsables de la police et des services secrets entre autres l'ont été également. Les écoutes auraient duré près d'un an.