États-Unis

Washington, un cauchemar pour les diplomates

La démission de l’ambassadeur du Royaume-Uni aux Etats-Unis, poussé au départ par la révélation de télégrammes très critiques envers le président américain, met en lumière la vie compliquée des diplomates sous l’administration Trump

Le métier d’un diplomate consiste à mener une double vie. En public, l’ambassadeur ou le consul se doit de flatter les dirigeants étrangers, peser chaque mot prononcé, tisser des liens et obtenir des informations confidentielles. Kim Darroch, l’ambassadeur du Royaume-Uni à Washington, excellait dans l’exercice, faisant preuve d’une extrême prudence lorsqu’il décrivait, devant ses invités ou lors d’un discours, un Donald Trump «absolument charmant» et se retrouvait invité à la table du président américain.

Lire aussi l'opinion: Donald Trump face à lui-même