Chine

Wen Jiabao maintient l’objectif de croissance à 8%

Le premier ministre chinois Wen Jiabao ne rallongera pas le plan de relance chinois, estimant que l’objectif de croissance de 8% du PIB restait atteignable. Le pays s’attend à traverser une période d’instabilité sociale et prévoit d’augmenter son budget sécuritaire.

La Chine s’apprête à vivre une année de difficultés sans précédent, mais elle devrait parvenir à atteindre son objectif de croissance de 8% du PIB sans augmenter son plan de relance, déclarait hier le premier ministre Wen Jiabao lors de son discours d’ouverture de la session parlementaire annuelle.

Les marchés boursiers asiatiques, et en particulier la place de Shanghai, s’étaient envolés la veille, s’attendant à l’annonce d’une rallonge sur le plan de relance chinois de 4000 milliards de yuans (585 milliards de dollars).

«Ils gardent de la munition en réserve», estime un analyste de Standard Chartered cité par l’agence Bloomberg. «L’état de l’économie mondiale empire tous les jours, et la Chine doit se préparer à affronter au moins deux années de très faible croissance.»

Il est urgent de renverser la vapeur en pratiquant des investissements massifs, a cependant insisté Wen Jiabao dans son discours. La violente contraction de ses exportations amène l’économie chinoise à vivre actuellement son plus faible taux de croissance en 7 ans, et 20 millions de travailleurs venus des campagnes ont déjà perdu leur emploi. Ils s’ajoutent aux près de 7 millions de diplômés universitaires qui ne trouvent aucun débouché sur le marché du travail.

Le pays le plus peuplé du monde, avec 1,3 million d’habitants, se prépare donc à une période d’instabilité sociale. Wen Jiabao a annoncé que le gouvernement augmentera d’un tiers les dépenses liées à la sécurité intérieure, un poste qui pèse 116 milliards de yuans (17 milliards de dollars).

Publicité