Lundi s’est achevé le congrès du Parti communiste cubain. Celui-ci marque un tournant symbolique. Raul Castro, qui avait déjà cédé la présidence cubaine en 2018, a lâché samedi son poste de premier secrétaire du parti. C’est l’actuel président, Miguel Diaz-Canel, qui lui succède. Après Fidel Castro, décédé en 2016, c’est son frère Raul qui quitte le pouvoir à La Havane. Spécialiste de Cuba et de l’Amérique latine, auteur du livre Back Channel to Cuba: The Hidden History of Negotiations Between Washington and Havana, William LeoGrande décrypte les défis qui attendent Cuba.

Le Temps: Le castrisme a été au cœur de la politique cubaine depuis la révolution de 1959. Quel impact aura le départ de Raul Castro?