«L’enquête de l’OMS sur les origines du coronavirus a été récupérée politiquement par les Etats-Unis.» Dans un billet publié le 24 juillet sur son compte Facebook, Wilson Edwards défend la Chine, bec et ongles, en ce qui concerne les investigations menées par l’Organisation mondiale de la santé sur les origines du coronavirus. «L’administration Biden n’a pas ménagé ses efforts pour rétablir l’influence des Etats-Unis dans l’organisation», poursuit-il dans une partie de son post relaté mardi par le Washington Post.