Le Conseil régional des Hauts-de-France, à Lille, est devenu une usine à formules anti-Macron. Pas une semaine sans que son président, Xavier Bertrand, émette une critique sur l’action du président de la République, en particulier sur le «déni» en vigueur selon lui à l’Elysée. A 54 ans, l’ancien ministre du Travail durant la présidence de Sarkozy, en rupture avec son parti Les Républicains, a trouvé son angle d’attaque: Emmanuel Macron ne connaît pas le terrain. Il est hors-sol. «Il ne tient pas compte de ce que nous proposons, râlait-il encore ces derniers jours devant des journalistes locaux dans la métropole nordiste. Il continue d’être le professeur qui fait la leçon aux Français. Lesquels supportent de moins en moins d’être traités comme des élèves.»