Les militants et sympathisants écologistes français ont-ils enfin tiré la leçon des deux dernières élections présidentielles? Au vu du résultat du second tour de la primaire ouverte organisée en ligne par les Verts, la réponse est a priori oui. Cette fois, c'est le candidat le plus pragmatique, résolu à réconcilier le pouvoir et l'écologie, qui est sorti vainqueur des «urnes» électroniques. Yannick Jadot, 54 ans, est désormais le choix de son mouvement pour l'élection présidentielle d'avril 2022. Une victoire obtenue de justesse sur son adversaire Sandrine Rousseau, avec 51,03% des voix. Cent vingt deux mille votants étaient enregistrés pour ce scrutin dont le résultat contraste avec les choix précédents. En 2012, les Verts avaient préféré la magistrate anti-corruption Eva Joly au charismatique présentateur de télévision Nicolas Hulot. Et en 2017, le même Yannick Jadot s'était désisté au profit du candidat socialiste Benoit Hamon, sèchement éliminé au premier tour avec 6,35% des voix.