Quelle mouche a piqué Yuri Sapronov? S’il pouvait, il tuerait l’un après l’autre les militaires russes qui ont envahi l’Ukraine. Il est pourtant né en Russie, y a grandi, ses parents sont Russes et il n’est venu à Kharkiv, en Ukraine, qu’à l’âge de 20 ans; il en a 59 aujourd’hui. Mais il se sent à 100% Ukrainien et est plus nationaliste et patriote que les Ukrainiens pur jus. Car pour lui, être Ukrainien, «ce n’est pas le sang, mais un état d’esprit, une mentalité et une culture. Les Ukrainiens chérissent la liberté contrairement aux Russes».