Futurologie

Yuval Noah Harari: «Les technologies menacent la démocratie libérale»

Pour Yuval Noah Harari, les technologies de l’information et la biotechnologie forment une alliance redoutable. Auteur à succès et considéré comme l’un des plus grands penseurs de ce début de siècle, le professeur israélien dénonce les Etats et les entreprises qui détiennent et manipulent les données

Auteur de Sapiens, consacré au passé de l’humanité, d’Homo deus, sur l’avenir de l’homme, et de 21 leçons pour le XXIe siècle, à propos du monde contemporain, Yuval Noah Harari était cette semaine de passage à Lausanne à l’initiative de l’EPFL. Et ce sur la proposition de l’Empowerment Foundation, une organisation suisse qui milite pour une technologie au service de l’humanité plutôt qu’à ses dépens. Spécialiste de l’histoire militaire et médiévale, et désormais considéré comme l’un des penseurs parmi les plus importants du monde, l’universitaire israélien décrypte les menaces que font peser les technologies sur l’humanité. Selon lui, c’est l’avenir même de la démocratie libérale, pilier du monde occidental, qui est en jeu.

Le Temps: Votre conférence jeudi soir à l’EPFL à Lausanne a connu un succès énorme. Comment expliquez-vous une telle affluence?