Le violoncelliste Daniel Haefliger et ses amis des Swiss Chamber Soloists ont bâti un joli programme autour de Mozart. Le Quatuor pour flûte no 4 en la majeur K. 298 ouvre le concert, joué par le merveilleux Felix Renggli, Esther Hoppe, Jürg Dähler et Daniel Haefliger. Deux œuvres sont données en création mondiale, l'une par le compositeur genevois Nicolas Bolens, l'autre pour armonica de verre et ensemble de Heinz Holliger (2014/2015). La compositrice américaine d'origine allemande Ursula Mamlok, née en 1923 à Berlin, est l'auteure du Concert Piece for Four pour flûte, hautbois, alto et percussion donné en création suisse (1964). Pour clôturer le concert, l'Adagio et Rondo K. 617 pour flûte, hautbois, alto, violoncelle et armonica de verre de Mozart promet des sonorités aussi délicates qu'insolites. Heinz Holliger (hautbois) et Matthias Würsch (percussion/armonica de verre) participent au concert.