A un jour près, il est le contemporain d'Olivier Messiaen, dont l'anniversaire du centième de la naissance a presque éclipsé le sien ( 11 décembre). Pourtant, disciple de Nadia Boulanger et de Charles Ives, Elliott Carter est de ceux qui ont su développer leur propre langage tout en restant attentifs aux grands courants qui ont traversé l'Amérique du Nord et l'Europe. «L'écriture de Carter s'est profilée au fil d'une trajectoire qui va du néoclassicisme le plus marqué à une complète liberté créatrice, en passant notamment par le sérialisme», note le compositeur William Blank, doyen des ateliers contemporains du Conservatoire de Lausanne. «Une liberté soumise toutefois à une réflexion phénoménale sur l'entier des paramètres musicaux et, plus sociologi quement, du rapport entre l'individu et le groupe.» L'Ensemble contemporain du Conservatoire présente des œuvres solo et de musique de chambre.

LAUSANNE. Conservatoire de Lausanne, rue de la Grotte 2. Lu 1er décembre à 19h45. (Loc. 021/329 02 82).

Tous vos rendez-vous culturels sur http://www.sortir.ch , l'agenda du Temps et de la TSR.