Le géant japonais des jeux vidéo Nintendo a présenté jeudi à Tokyo une nouvelle console de poche, la «DSi», équipée de modules caméra à l'avant et à l'arrière, et d'un lecteur audio, afin d'étendre encore la palette d'amusements pour petits et grands.

Ce troisième modèle de la gamme DS ressemble à l'actuelle machine de poche «DS Lite», mais il est un peu plus fin et ses deux écrans sont plus spacieux (3,25 pouces de diagonale au lieu de 3 pouces). En proposant cette nouvelle mouture, deux ans et demi après la précédente, «DS Lite», Nintendo poursuit le même objectif: «une console par personne». «Dans les foyers qui disposent déjà d'une DS et qui la partagent, nous voulons que chaque membre de la famille ait sa propre machine», a redit le patron de Nintendo, Satoru Iwata.

En ajoutant des fonctionnalités à la famille DS, Nintendo espère, d'une part, relancer les ventes au Japon, où elles ont tendance à marquer le pas ces derniers mois, et, d'autre part, élargir le champ des divertissements. «La possibilité de prendre des photos et la fonction de lecture audio ne sont pas là pour concurrencer le téléphone portable polyvalent mais pour servir de support à de nouveaux jeux photographiques et sonores», a souligné Satoru Iwata.

La «DSi», capable de se connecter à Internet et de communiquer avec ses pairs, permet de réaliser des mini-animations à partager. Elle accueille également des cartes mémoire SD et permettra d'acheter des jeux simples en téléchargement sur une plate-forme spéciale en ligne.

Lancée en décembre 2004, la famille de console «DS» s'est déjà vendue à plus de 77,5 millions d'exemplaires dans le monde, dont près d'un tiers au Japon. Selon le patron de Nintendo, les joueurs se recrutent dans toutes les tranches d'âges, jusqu'aux septuagénaires, et les femmes représentent 54% de l'ensemble.

La «DSi» sera commercialisée en versions noire et blanche le 1er novembre au Japon au prix de 18900 yens (200 francs). Elle arrivera sur les étals occidentaux courant 2009. Nintendo compte sur l'imagination des développeurs pour la rendre irrésistible même pour ceux qui ont déjà un modèle antérieur ou ne sont pas du tout joueurs.

Du nouveau pour la «Wii»

Parallèlement, le groupe de Kyoto a présenté plusieurs nouveautés destinées à entretenir les ventes de sa console de salon «Wii», lancée fin 2006 et qui s'est déjà écoulée à environ 30 millions d'unités dans le monde. Là encore, Nintendo mise sur des divertissements sortant du cadre habituel du jeu vidéo.

En vedette lors de la conférence de presse, jazz, rock, ballades et autres mélodies, avec «Wii Music», un logiciel qui permet d'improviser des morceaux en mimant la gestuelle d'un instrumentiste à l'aide des manettes spéciales sans fil de la Wii. On peut y jouer en groupe.

Satoru Iwata a reconnu toutefois que la Wii n'est pas dépourvue de lacunes (mémoire interne trop restreinte) et que le potentiel de jeu en ligne est peu exploité.